29. févr., 2012

Texte

Le clown n'est pas toujours drôle ni toujours identifiable comme clown, il joue avec sa propre sincérité et fait de sa vulnérabilité une force. On dit du clown qu'il est en devenir; on ne joue pas au clown, on ne fait pas le clown : on NEZ clown (on utilise ce qu'on est, on s'accepte, on se (re)-découvre clown)